l’Océan, Bien commun de l’Humanité.

Lors de son discours, lors des Assises de l’économie de la mer 2019 à Montpellier, le Président de la République a posé l’Océan, Bien commun de l’humanité comme premier objectif et premier pilier de la stratégie maritime de la France et il en a développé les conséquences en termes de responsabilité collective et individuelle, de négociations européennes et internationales, de recherche scientifique, de protection, d’utilisation durable, de partage des données et des bénéfices.

Le travail que l’IFM mène depuis plusieurs années pour cette nécessaire reconnaissance, en France et à l’international prend tout son sens: c’est une nouvelle vision de la gouvernance et de la sauvegarde de l’océan qui est prise en compte au plus haut niveau de l’État.

Nos colloques de 2015 puis de 2017, l’appel que nous portons depuis un an et demi à l’initiative de Catherine Chabaud, les rencontres que nous avons eues récemment encore avec les pouvoirs publics portent leurs fruits.

Eudes

Le Président Emmanuel Macron saluant Eudes Riblier Président national de l’IFM (Montpellier le 3 décembre 2019)

 

 

 

 

 

Un communiqué de Presse a été diffusé le 5 décembre 2019

CommuniquéBien commun

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s